Totalement repensé, l’espace qui accueille cet aménagement de cuisine haut de gamme signée bulthaup Grenoble est d’une parfaite harmonie, même s’il a été créé en deux phases.

L’espace est vaste. Élégant. Dans une parfaite harmonie, chaque élément qui compose la pièce a été judicieusement choisi, avec le plus grand soin. Et la cuisine qui trône ici semble être là depuis toujours. Pourtant, c’est un aménagement en deux temps qui a été mené par le showroom bulthaup de Grenoble et son dirigeant, Aldo Marcone. « Depuis le départ, il était convenu que ce projet serait mené en deux phases, explique le dirigeant. Il y a quatre ans, un premier projet a donc vu le jour. Il s’agissait alors de créer une cuisine fonctionnelle. Nous avons implanté un Système 25 avec des façades gris anthracite. Une crédence en Inox couvre toute la surface du mur et est coordonnée avec le plan de travail, traité dans la même matière ». Cet espace accueille la zone technique de la cuisine : l’évier, le four sous plan (Siemens), la cuisson. Simple et fonctionnel, sans ostentation, l’aménagement de la cuisine aurait pu en rester là. Mais les talents d’agenceur de l’équipe bulthaup Grenoble ont véritablement transformé l’espace pour en révéler tout le potentiel…

Une étonnante transformation

La seconde phase des travaux, récemment réalisée, a été plus conséquente. Elle a en effet consisté à modifier l’espace, jusqu’ici fermé, en une vaste cuisine ouverte. Pour cela, un grand chantier de réaménagement a été mené. Pour commencer, la cloison entre le salon et la cuisine a été abattue pour agrandir le lieu. De cette séparation ne subsiste aujourd’hui qu’un poteau rond porteur qui structure l’espace.

Sur la gauche de la pièce, un couloir desservant le reste de la maison a été supprimé. Il n’en subsiste désormais qu’une marche en béton sur toute la longueur de la pièce, habillée d’acier noir. C’est sur cette estrade qu’Aldo Marcone a choisi d’implanter un autre aménagement de cuisine. Ici, le choix a été fait d’un système b3 doté de portes en noyer. L’alliance de ce bois précieux et de l’acier noir apporte à l’ensemble force et caractère, et répond parfaitement à l’Inox. La présence de ce matériau a d’ailleurs été renforcée par l’implantation d’un îlot b2, placé devant le Système 25.

Justesse de ton

Cette implantation cache des trésors d’imagination. Par exemple, les façades en noyer sans poignée apparente dissimulent bien sûr les rangements, mais également une porté dérobée qui permet d’accéder au reste de la maison. Ce mur accueille également le large réfrigérateur et sa cave à vins, un souhait des propriétaires. Les aménagements intérieurs sont aussi pratiques qu’esthétiques. Encastré dans le mur, une niche habillée d’acier et de marbre noirs permet de loger quelques appareils électroménagers, qui trônent dans cet écrin comme de véritables œuvres d’art. Tout ici n’est que justesse des éléments, subtilité dans le choix des matériaux. Pour rendre hommage à l’agencement, une table Trapèze signée de Jean Prouvé en tôle acier noir et quelques chaises Plastic Side Chair DSR de Charles & Ray Eames éditées par Vitra ont été choisies. Dans cet aménagement de cuisine à la fois moderne et sobre, elles trouvent une place plus que légitime.

Auteur : WOC

Découvrez le showroom